Sur le Jaune & la Laine

LE JAUNE – l´histoire l´a consacré aussi quelque part bien défini, et certaines études de spécialité développent le sujet.  

Les significations de la couleur Jaune

La couleur Jaune est la plus chaleureuse, la plus expansive et peut être la plus animée couleur. Le Jaune est intense, ample et avec trop d’éclat comme un jaillissement de métal fondu, étant difficilement à éteindre, il suit toujours à couler. Le Jaune représente les rayons du soleil qui viennent du ciel ayant la puissance de la divinité de l´autre monde.

Le Jaune brille avec de l´optimisme, bonheur et confère une illumination intérieure. Les nuances de jaune doré transmettent la promesse d´un avenir plein de réalisations. Le jaune est mis en évidence parmi les autres couleurs et inspire une pensée positive et créative.

Le Jaune est la couleur du mouvement, de la spiritualité. Il tonifie le corps, l´esprit, il stimule la fonction intellectuelle et la puissance de concentration. Il exprime une forte personnalité, extravertie, qui manifeste de la bonne disposition et de l´ouverture mentale.  

Le Jaune représente l´intelligence, le talent, la richesse, le succès, la réussite, la notoriété.
Celui qui porte cette couleur se sent très bien dans sa peau.  

Le Jaune est une couleur masculine, une couleur de la lumière et de la vie, sans avoir la tendance de l´obscurité. Cette chose a été très bien observée par Kandinski : «Le Jaune détient une telle aspiration vers la lumière que´il ne peut pas exister le Jaune trop chamois. On peut dire qu´entre le blanc et le jaune il ya une affinité profonde, physique ».  

Le Jaune est le symbole de la jeunesse et de l´atemporalité divine. La lumière d´or devient parfois une voie de communication à double sens, une liaison entre les gens et Dieu.

Étant de l´essence divine, le jaune-doré est devenu sur la terre un attribut du pouvoir des princes, des rois et des empereurs, un attribut qui montre l´origine divine de leur pouvoir.

Le Jaune est la couleur de l´éternité, tel que l´or est le métal de l´éternité. L´un et l´autre sont le fondement du rituel chrétien.

Cette couleur de l´épi mûrissant annonce la couleur de l´automne, quand la terre se dénude, en perdant le manteau de verdure. Alors, le Jaune signifie la vieillesse, l´imminence de la mort. Ainsi, à la limite, le jaune devient un substitut du noir.

Quand les saintes liaisons du mariage sont rompues, le jaune est associé à l´adultère, comme dans le cas de la rupture à cause de Lucifer, des saintes liaisons de l´amour divin.

Les effets de la couleur Jaune

À la chromothérapie, la couleur jaune est conçue comme purifiant l´organisme.  

La couleur jaune stimule le système nerveux central, agrandit la capacité digestive, enrichit le tonus en nous faisant nous sentir en forme. La plus importante action est d´améliorer la digestion.

Elle stimule aussi le système lymphatique en lui assurant le fonctionnement dans des conditions optimales.

La couleur jaune confère de la maitrise en augmentant l´autocontrôle et amplifiant l´état de lucidité mentale. Au niveau mental, elle aide à l´acquisition d´une profonde connaissance, en faisant possible de toucher un état de sagesse.

Les effets physiologiques de la couleur jaune : stimule le nerf optique, influence le fonctionnement normal du système cardiovasculaire.

Les effets psychologiques de la couleur jaune : la chaleur, l´intimité élevée, la satisfaction sublime, l´admiration, la ranimation, couleur chaude, dynamique, étant la couleur la plus gaie, elle stimule la vue, elle est calmante pour les psychonévroses, la sensation de proximité à l´espace, elle stimule et mobilise l´attention, prédispose à la communicabilité profonde, elle confère un état d´accomplissement mental, elle aide au pouvoir de mémoriser.

Le Jaune – est une couleur bénéfique, et en combinaison avec le blanc pur s´obtient le jaune pâle. C´est en même temps la couleur de la jalousie. On sait que cette couleur stimule et entretient l´état de vigilance, augmente la capacité de mobilisation et de concentration de l´attention, prédispose à la communicabilité ; donne la sensation de chaleur et d´intimité. Le jaune est la couleur du type actif, expansif, ayant un niveau d´aspiration élevé.

Le Jaune aide à l´augmentation de la compétence de prendre des décision selon les informations reçues de l´extérieur, il contribue au soulagement du système nerveux, à la délivrance des inquiétudes, de la sensation de confusion mentale, apporte le sentiment de pouvoir faire face à toute nouvelle situation et il guérit la tendance vers perfectionnisme.

Ceux « jaunes » sont, d´habitude, éduqués et détiennent un esprit créatif bien développé. Ils sont méthodiques et ils peuvent être des excellents chefs. Ils savent très bien comment établir leurs émotions et, c´est pourquoi, souvent ils semblent impassibles. Si tu as des problèmes avec l´articulation, il faut savoir que le jaune c´est la solution. Les effets stimulants du jaune peuvent être bénéfiques pour les arthrites légères ou pour le rhumatisme. Le jaune doit être porté sur la peau, pour que l´effet soit maximal. La couleur jaune induit de l´inspiration et de l´optimisme et elle est idéale pour peintre la chambre des enfants ou la chambre d´étude. Les aliments jaunes, tels que les poivrons, les fruits de mangues, les grapefruits, les citrons et l´ananas sont des excellentes détoxifiantes.  

Indications thérapeutiques de la couleur jaune :  
- maladies de la foie,

- maladies de la vésicule biliaire,
- flatulences, distensions,
- cellulite,
- colite,
- constipation,
- diabète,
- dyspepsie,
- exéma si affections de la peau,
- œdème (gonflement sous la peau),
- épuisement nerveux,
- hémorroïdes,
- indigeste,
- lèpre,
- migraine,
- paraplégie (paralysie des membres inférieurs),
- troubles de l´estomac

 


LA LAINE – informations qui attestent la valeur, l’utilité et les merveilleux bénéfices de ce don de Miorita.

 


 

http://www.as-fitomed.ro/terapii-traditionale/lana-in-tratamente.html:
LA LAINE DANS DES TRAITEMENTS (chauffe et traite)

Quand l’été nous tourne le dos, on commence à chercher avec de l’insistance des méthodes de récupération de la chaleur et du confort. On s’habille avec un pullover chaleureux et on nous couvre avec une couverture en laine. À propos, pas en vain nous attire la laine. Ses fils ont une énergétique positive et nous aide à rester en bonne santé.  

De l’ancienneté, des différents peuples se traitaient avec de la laine, qui est un remède analgésique, anti-inflammatoire et tonique. Les qualités thérapeutiques ont été découvertes par les guérissons de peuples du Nord qui sont arrivés aux résultats spectaculaires pour la guérison de plusieurs maladies avec la laine naturelle. Le Tzar Pierre I, après une nuit de libation (grande bouffe), demandait de la soupe acre, des velours et des chaussettes de laine. Et il procédait bien. Il est scientifiquement démontré que porter des chaussettes de laine, tricotées par la grand-mère, enrichit la circulation sanguine, dilate les vaisseaux sanguins et baisse la tension artérielle.

Dans le 19ème siècle le professeur allemand G. Iegher recommande à ses malades pour le drainage de l’organisme de porter des lingeries, des vêtements en laine, l’utilisation de la literie, mais aussi des divers objets comme le portemonnaie, le mouchoir, le parapluie confectionné en laine. Le professeur soulignait que le plus grand effet l’a la laine qui n’est pas peinte. Les recherches contemporaines ont confirmé que toute maladie provoque des changements dans le potentiel électrique du corps. Aucun préparé pharmaceutique ne peut les régler immédiatement. Mais la laine, spécialement celle qui n’est pas peinte, qui n’a pas été soumise au traitement avec des solutions chimiques, elle a une énergie bénéfique, elle garde toutes les propriétés biologiques et l’un des importants éléments thérapeutiques – la lanoline. Entre les fils moelleux ne sont pas trouvés des microbes ou des virus. En échange, des appareils sensibles à grande précision ont trouvé dans la composante des fils de fourrure des particules d’or. Pour l’instance, leur fonction reste un mystère et porte notre pensée à la mythologie grecque.       

Plus épais est le tissu ou le tricotage de laine, plus grande est son action énergétique. C’est pourquoi pour les personnes malades, vieilles ou surmenées sont bénéfiques les objets ménagers en laine ou fourrure. La couverture en poil de chameau, l’oreiller en laine de mouton, les tapis de laine mis par terre – ce sont les prémisses d’une bonne santé. Les vêtements de laine sont bénéfiques en spécial pour ceux ayant des maladies de reins et de foie. La structure des fils de laine semble à celle des cheveux humains, c’est pourquoi elle nous touche agréablement le corps et nous produit la sensation de confort quand on s’habille dans des vêtements de laine, spécialement tricotés avec l’amour. Et aussi le tricotage de la laine est un traitement bien connu pour les dames affectées de stress ou de dépression. « L’acupuncture » populaire la Laine, les petits peaux et le duvet s’utilisent dans les thérapies populaires de milliers d’années, parce qu’ils accumulent et maintiennent de l’air, ils absorbent l’humidité, ils ont des qualités de thermo-réglage. Autres qualités importantes sont la résistance à des impuretés (parfois rejettent la poussière), le fait qu’agissent comme des philtres écologiques, ne s’électrisent pas et diminuent la tension électrostatique. Les derniers découverts montrent que la laine nous protège aussi des rayonnements électromagnétiques des ordinateurs et de l’appareil électroménager. En plus, c’est prouvé qu’on peut toucher des résultats similaires aux résultats de réflexothérapie et acupuncture qui sont en vogue. Pourquoi la douleur passe ? Les scientifiques expliquent la capacité de la laine de traiter les douleurs par le fait qu’elle possède cinq capacités importantes : l’effet de massage. Les fibres de laine touchent la peau et agissent comme un micro-massage. Ainsi la microcirculation sanguine augmente. L’impact chimique. La laine contient un élément spécial – la lanoline, qui entre dans la composition des  médicaments antiallergiques, anti-inflammatoires, des remèdes qui aident au traitement des lésions et des fractures. La plus élevée quantité de lanoline se trouve dans la laine des moutons. À cause de cette substance, les fibres de laine agissent sur les récepteurs de peau et augmentent les processus de récupération, en diminuant les sensations de douleur. Le champ électrostatique. Quand on porte des vêtements en laine, ses fibres frottent entre elles et forment un champ électrostatique, qui agit favorablement sur l’homme ayant un effet curatif. Effet de chauffage. La laine a une structure compliquée : des cellules poreuses ayant un grand nombre des sacs gonflables. Ces choses lui donnent des capacités d’isolation thermique, la font moelle et légère. Le chauffage n’enrichit uniquement la microcirculation sanguine au niveau des capillaires, mais agit favorablement sur les organes internes, elle a des effets bénéfiques contre plusieurs maladies. L’élimination de l’humidité. La laine absorbe plus de 30% de l’humidité pendant que le coton seulement 8% et les matières synthétiques -0%. L’humidité s’évapore facilement, pendant que la laine reste sèche.

La taie d’oreille de la grand-mère, moelle et pelucheuse. Dans certains pays il ya l’habitude sage de coucher les petits enfants ou les malades sur une fourrure de mouton. Quelle est l’explication ? La laine forme une oreille d’air qui protège la peau de transpiration abondante, et aussi la déshydratation de la peau.

À l’avant, les Roumains avaient des taies en laine, des couvertures et même des literies. Puis, ils ont été remplacés avec des choses synthétiques et maintenant il faut nous souvenir ce qui est le plus utile pour la santé. Aujourd’hui, de plus en plus gens choisissent les draps en laine pour traiter des différentes maladies, l’augmentation du tonus vital de l’organisme, la résistance aux facteurs nocifs de l’environnement. Les draps  doivent respirer, soient thermo-isolé, permettre à la peau de s’enrichir avec de l’oxygène et permettre l’élimination de dioxyde de charbon. La laine réponde à ces exigences. Tels draps sont recommandés aux personnes qui souffrent de vasoneurose (dystonie végétative). On recommande l’utilisation des choses en laine : des taies de poile de chameau, de l’oreille de laine de moutons, de marcher à pieds nus sur le tapis de laine.

Le foulard contre la migraine, des gants contre l’arthrite

LA LAINE DE MOUTON. Elle contient la lanoline, une substance graisseuse qui s´obtient par le lavage des files fraichement coupés  et qui s´utilise à l´industrie, à la médecine et à la cosmétique comme partie importante des pommades et des onguents. La lanoline nourrit et entretient la peau, elle a de nombreuses qualités thérapeutiques : anti-inflammatoires, anti-endémique, antiallergique, elle favorise la guérison plus rapide des lésions et des fractures et l´absorption des médicaments au niveau de la peau. Le meilleur effet l´a la laine brute, non-peinte et le fil naturel. Plus gros est le fil, plus d´énergie thérapeutique détient. La laine s´utilise pour des compresses simples ou mouillée dans des solutions préparées de mélange de plants et sel pour les suivants cas : douleurs lombaires, douleurs de dos, rhumes, otite, sinusite, lymphadénites douleurs de tête, migraines, affections des reins et du foie (préférable la laine de mouton). Dans les siècles précédents les paysans se traitaient de tuberculose en consumant l´eau qui restait après le lavage de laine coupée. Arthrite, sinusite, douleurs rhumatismales, rhumes. Une méthode russe, bien connue aussi à l´Ukraine consiste à l´application des compresses mouillées dans des solutions thérapeutiques. Voilà une recette le plus fréquemment utilisée. On met dans un thermos de 1 – 1,5 litres, 2 cuillers de fruits d´églantine, feuilles de bouleau et herbes de renouée. On fait bouillir le mélange avec un litre de l´eau bouillante et on laisse à s´infuser pendant 30 min. Si vous n´avez pas du thermos, tenez l´infusion pendant 20 min. sur un bain de vapeurs. Après le refroidissement le liquide est filtré, 500 ml doivent être bus pendant la journée, au lieu de l´eau ou de thé. Dans l´infusion restée on ajoute une cuillère de sel grand et le jus filtré d´un citron de grandeur moyenne. Une portion de tissu de laine naturelle ou un fil de laine brute s´enfonce dans un liquide pour 30 min. puis on serre du bon. Sur le lieu affecté on applique une gaze pliée mouillée dans l´infusion ou avec de l´urine propre, en-dessus on met de la laine serrée, cellophane et une serviette matelassée et on panse bien. On laisse pendant la nuit. Le matin, la laine est rincée avec de l´eau chaude et se met à sécher. D´habitude, sur le ventre et sur le dos s´applique la laine humide, et sur le front et sur les articulations – sèche, après avoir été bien mouillée dans le thé des plants.

Des douleurs des doigts et semelle. De la laine non-peinte on tricote un bracelet, qui doit être mouillée dans la solution décrite dans la recette précédente, puis séché et porté toute la journée. Dans le pire des cas il faut empaqueter la carpe de 3-5 fois avec un fil de laine tord en 2-3 fils. On peut utiliser avec du succès des gants ou des chaussettes mouillés dans les thés préparés des divers combinaisons de plants, choisies après le diagnostique établi par le médecin spécialiste. On les porte humides ou sèches, après les préférences du malade et les conditions de vie.  

Migraine, douleurs  lombaires, luxations. On noue la tête, le pied luxé ou le milieu avec un foulard ou une banderole spécialement tricotée de laine non-peinte. On dissout 2 cuillères de sel grand dans un litre de l´eau et on mouille la laine avant l´utilisation à l´état humide ou sec. Arthrose, douleurs lombaires. On frotte le lieu douloureux avec de la macération des abeilles meurtrières ou de  feuilles de fugue, de fleurs de lilas. On panse en-dessus avec un foulard tricoté de laine non-peinte de mouton et on laisse au moins 2 heures, mais il peut être laissé même pendant la nuit. Pour les genoux ou coudes, on tricote des tubes de laine de mouton et de poile de chien ou de chameau. Il est nécessaire de faire 5 – 6 procédures. Parfois sur le lieu malade s´applique une portion de fourrure de mouton découpée de l´ancien gilet. Thyroïdite. Un peu de laine est passée par sel iodé, est enveloppée en gaze et s´applique sur la gorge avant de s´endormir. Les compresses doivent être changées chaque soirée pendant une semaine, et après une pause de 5 jours il doit répéter. Fatigue chronique, surmenage. On recommande de dormir sur une oreille remplie de laine. Et le soir, avant de s´endormir, de se promener une heure – deux avec les pieds nus sur le tapis de laine. La sensation de fatigue disparait petit à petit.

Le poile de chameau est 2 fois plus léger que celui de mouton et plus résistant à la rupture.

Sa structure tubulaire (vide à l´intérieur) assure la qualité supplémentaire de thermo-isolation. Les peuples orientaux connaissent le mieux que le poil de chameau sauve pas seulement de froid, mais de sur-chauffage. Des fils tordus sont tricotés des vêtements pour les cosmonautes et les matelots en Russie, parce qu´ils ne produisent des réactions allergiques. La médecine populaire nous les recommande en qualité de remède pour prophylaxie et traitement dans des diverses affections, spécialement dans les maladies du système nerveux et du système uro-génital (néphrite, lithiase rénale, prostatite, maladies gynécologiques).

Les maladies des articulations avec la limitation du mouvement se traitent avec de la laine bouillante. Un manteau en poile grossier de chameau (par exemple, le manteau militaire de type russe) est imprégné avec de l´eau chaude avec du sel, le malade est enveloppé pour 20 minutes, puis on lui fait un massage avec des remèdes anti-inflammatoires. Comme dans les cas précédents, il faut mettre des gants et des chaussettes imprégnés en thés de plants à l´ajout de sel.

La laine de chèvre. Elle a une structure plus âpre et c´est pour ça qu´on utilise en spécial le peluche doux, qui est résistant à la rupture. Ayant dans sa structure 10 aminoacides, il a prouvé d’être un bon remède dans des thérapies de variqueuse et amygdalites. Sur les vêtements tricotés en laine âpre de chèvre les vieux disaient : « Plus âpre est le pullover, plus forts sont les nerfs ». En effet, le poil agit sur la peau et produit un effet réflexo-thérapeutique, spécialement sur le système nerveux, pour ceux qui souffrent de dystonie végétative. Les oreilles remplies avec des poiles de chèvre s´appliquent sur le rein ou le foie malades.

LES FOURRURES ET LES PEAUX. La peau de lapin. Les fourrures des animaux sauvages ont défendu des centaines de milliers d´années nous ancêtres de froid. L´analyse des squelettes trouvés par archéologues montrent que les maladies de l´appareil locomoteur étaient très bien connues par les ancêtres. Probablement les gens ont observé que les douleurs baissent que le lieu malade est caressé par le peluche chaleureux. Ainsi s´est développée une branche dans la thérapie populaire qui ne se basait pas sur des plants. Les lapins sauvages, puis ceux domestiques ont aidé des millions de gens d´échapper de douleurs lombaires, spécialement dans la phase aigue, c´est vrai, en payant avec leur vie.

Des douleurs lombaires et de dos. Les peaux de lapin sont liées avec la partie extérieure sur la peau dans la région douloureuse (à la taille et tout au long de la colonne) et sont tenues pendant 4-5 heures avant de s´endormir. Une cure dure 2-3 semaines. Insomnie. Pour un bon sommeil les vieux mettaient dans l´oreille quelques queux de lapin.

Mastite. On graisse avec de la crème fraiche la partie intérieure de la peau de lapin et on l´applique sur le sein malade, on couvre avec un foulard de laine, on change chaque jour jusqu´à la résolution du problème.

La goutte. Les ancêtres ont découvert que si on dort sur une fourrure d´ours ou de mouton, au moins, 3 heures couché sans des vêtements, cette chose aide à la diminution des douleurs provoquées par la goutte. Qui doit se protéger de laine ? Premièrement, ceux qui souffrent d´asthme bronchique, parce que la fourrure ou le peluche provoquent une attaque d´étouffement. Les personnes ayant de l´allergie doivent s´abstenir de porter des vêtements (spécialement de fourrure naturelle) et de l´utilisation des objets en laine non-traitée.

 


 

http://www.podeaua.ro/:
Les avantages des tapis de laine

Les tapis de laine ont une histoire significative et ils sont très utiles. Depuis près de 8000 ans, les gens apprenaient l´art du traitement de la laine de mouton et de chèvre. Les tapis de laine sont les meilleurs produits utilisés pour garder la chaleur dans la maison. Bien que ces tapis faits de laine naturelle 100% coûtent plus, les gens préfèrent à utiliser ces tapis des différents motifs.  

Les tapis de laine sont biodégradables et sont faits des ressources régénérables. L´achat d´un tapis de laine accélère la production de laine, et cette chose se passe dans le bénéfice des fermiers locaux.

Les tapis de laine gardent leur aspect long temps, en comparaison avec d´autres tapis synthétiques. Ils ont aussi des propriétés naturelles de résister devant les taches, parce que les fils sont couverts avec une membrane maigre, qui aide à la prévention de la pénétration de l´eau dans les fils de laine. Cette chose aide à la conservation de son aspect. Les tapis de laine résistent au feu, cette chose étant l´une des propriétés naturelles de la laine. Car la laine contient des protéines et l´humidité de l´abondance, il peut agir comme un produit qui s´éteint seul.

Auprès de ces avantages, les tapis de laine ont aussi d´autres bénéfices pour notre santé :

- Les tapis de laine ne sont pas toxiques. Ils ne provoquent pas des allergies, mais si certains gens sont allergiques à la laine, c´est mieux de ne pas l´acheter.

- La laine ne favorise pas le développement des bactéries.

- Parce que la laine contient de l´eau de l´abondance, elle minimalise l´électricité statique et réduit le risque de certains chocs.

- Les tapis de laine peuvent prévenir la contamination avec des bactéries, à cause du nitrogène et de l´oxyde de soufre qu´il contient.

- Les tapis en laine ont plusieurs trous d´air grâce à leur forme. Cette chose permet une bonne ventilation de la chambre et aussi la règlementation de la température dans la chambre.

Tous ces facteurs prouvent que ces tapis sont les meilleurs et ils seront à jamais. Ce sont biodégradable et ils peuvent être utilisés dans toute chambre et ils peuvent être nettoyés facilement même à la maison.

 


 

http://www.avantaje.ro/:
La laine

La laine est le poil mou issu de la fourrure de certains animaux, spécialement des moutons. Elle a la capacité de chauffer et de tenir chaud, elle ne se met pas en désordre, elle est élastique et ne prend pas des odeurs. Il ya de nombreux types de laine : Mérinos, obtenue du mouton Mérinos, Crossbred, des moutons Crossbred, le Cachemire, provenant des chamois, Angora, provenant du lapin d´Angora et d´Alpaka, de lama.

 


 

http://istoriiregasite.wordpress.com/:
Histoire du pullover de cachemire

Le cachemire est l´un des matériaux le plus chassés d´où se confectionnent des vêtements qui apparaissent dans les garde-robes du monde entier.

Le cachemire, un matériel duquel c´est impossible de ne pas tomber amoureux ! 

Le cachemire est une laine de lux, après le quel de nombreux stylistes sont fous. La laine de cachemire a une texture très fine et est, en même temps, résistante, légère et moelle. Les pullovers en cachemire sont plus chaleureux que ceux de laine ordinaire, de mouton.

Malgré le lux associé avec cette laine, le cachemire a des provenances humbles : c´est le produit de la laine de chèvre Kashmiri, qui s´élève en Mongolie, mais aussi en Iran, Tibet, Inde et Chine. Le plus fin cachemire provient de la fourrure qui se trouve sur le cou et le ventre de la chèvre, mais s´utilise pour la même finalité la laine du dos et des pieds, et le cachemire ainsi obtenu est moins cher.

C´est un symbole du raffinement depuis l´époque de César et  de la mode qui ne se démode jamais. La passion pour cette laine raffinée, luxueuse et très fine unifie des personnalités artistiques très différentes, et aussi des gens ayant le sens esthétique, selon la fortune qu´ils disposent.

Le cachemire a fait son entrée dans les garde-robes européennes par la Grande Bretagne, une fois avec la pashmina, un tissu important de la Compagnie des Indes, tellement mou et mince, qu´il pourra être passé même par le plus étroit bague de fiançailles. En France, la passion pour le cachemire est déclenchée quand, rentrant de la campagne d´Egypte, les soldats de Napoléon apportent à leur épouses comme cadeau ces étoles orientales, assorties avec les robes néoclassiques en vogue à cette époque-là. La demande dépasse tellement l´offre, que les producteurs de textiles de l´Ecosse se trouvent dans la situation d´être obligés à sortir sur le marché des élégantes imitations. Le cachemire, ce phénomène de la mode, coute beaucoup, qu´une riche femme Anglaise – après l´histoire de Balzac – hésite d´acheter soit un foulard, soit un phaéton. Les bijoux, les dentelles et un foulard de cachemire étaient, par tradition, partie du don de noce fait par le bien-aimé à sa fiancée.

Le cachemire provient techniquement de la couche qui augmente sous la première couche superficielle de poil de chamois Hyrcus. Ce poil, avec une longueur qui varie entre deux et six centimètres, a la capacité extraordinaire d’isoler thermique à la fois au froid et aussi à chaude. Elevées dans des petits troupeaux dans la région Kashmir, de l’Inde, les chamois Hyrcus sont menés en Chine (qui détient 60% de la production de cachemire au niveau mondial, égale avec l’environ 10000 de tonnes par année) et, spécialement, en Mongolie ; mais aussi en Afghanistan, Iran, Turquie et, depuis quelques années dans l’Australie et la Nouvelle Zélande. Bien sur que ces chamois s’adaptent aussi à d’autres altitudes, comme celles de la Grande Bretagne et de l’Italie. Mais là-bas ils ne développent pas ce type de poil, avec le fil 6 fois plus minces que celui humain, bouclier contre les températures extrêmement baissées des inaccessibles prairies de steppe et des inhospitalières régions de désert, zones que les chamois les préfèrent, mais où l’homme ne voudrait même pas mettre le pied, s’ils n’existeraient pas des raisons économiques qui le déterminent à le faire.

Pour justifier l’élitisme de cette matière première, il faut dire que la meilleure qualité s’obtient seulement dans la quatrième et la sixième année de vie de l’animal. La récolte du poil commence dans le mois de mai, pendant qu’il perte ses poils, et prend fin au début de l’été. La couche sous-jacent est séparée de la racine à l’aide d’un type spécial de peigne de fer, avec crochet ; le procédé peut être appliqué seulement deux fois, à l’environ un mois distance. En peignant, on obtient entre deux et cinq cents grammes de matériel qui, après les avoir filés, se réduisent à la moitié. À la suite, le matériel est divisé sur des couleurs – blanche, grise ou maronne / noire – et sur des qualités. Il suit le lavage, pour supprimer les impuretés et les fibres extérieurs, le séchage et l’éventuelle peinture. Si, comme on l’a déjà vu, chaque chamois produit deux cents grammes de laine par année, pour un pullover il nous faut quatre chamois, et pour une veste, environ 20.

Si le fil provient, normalement, des régions les plus inaccessibles de la Chine, le traitement optimal se réalise à l’Europe, qui dispose d’une technologie plus avancée. Bien sur que la main d’œuvre asiatique moins cher fait que le pullover fabriqué en Chine soit moins cher que celui italien, par exemple, mais c’est comme si on choisit entre un Ferrari et une voiture utilitaire. Les deux t’amènent vers la destination, mais dans un style très différent.

La popularité du cachemire est assez récente. Jusque dans les années ’20 du siècle dernier, il était considéré approprié seulement dans des occasions informelles ou sportives. On dit que les origines étymologiques du terme « sweater » (pullover) ne sont justement nobles. Né à la fin du 19ème siècle, il est porté au début seulement par les athlètes, car on disait que la laine les aide de transpirer (to sweat) sur l’entière surface du corps, chose considérée à ce moment-là très bonne pour la santé.

Les choses étaient ainsi, au moins jusqu’à la réhabilitation du cachemire, grâce à certains stylistes français. Jean Patou est l’un de ces stylistes ; il a inventé le concept de sportswear élégant, et aussi celui de marque, dans le sens qu’il a été le premier qui a coudé ses initiales sur les produits, en mettant en évidence ainsi l’appartenance. Le second styliste est la fameuse Coco Chanel, qui a le mérite d’avoir amener les tricotages, travaillés au début de main et puis industriellement, dans le monde de la mode de haute couture.

En 1993, Otto Weisz introduit dans les tricotages le cachemire, destiné de devenir un symbole des années `50. Alors explosent, comme les feux d’artifices, les effets spéciaux, c’est-à-dire les décorations en perles, paillettes, strass, petits boucles et dentelles. Dans les variantes les plus luxueuses, les pullovers sont garnis avec de la soie et un col détachable, de fourrure. On arrive puis vite à une nouvelle forme de vêtement élégant : celui pour toute occasion, mais raffiné, qui saute dans l’œil et assure à la personne qui porte, un plaisir complet des sens. Voilà, donc, que le pullover se transforme dans une jaquette de qualité, avec capuchon et poches appliquées : les pantalons sont aussi ceux de survêtements (il diffère seulement l’étiquette avec le prix), avec un lacet autour de la taille. Mais les changements ne s’arrêtent pas ici…

 

© 2012 - 2020 YellowWool.ro